SB

L’art, un moyen plutôt qu’un but

L’expression de sa créativité peut faire la différence dans de nombreux aspects de notre vie. Le processus de création artistique permet de changer la façon dont on se sent, à la fois émotionnellement et physiquement.

Le mouvement de manipulation d’un crayon, feutre ou pinceau permet de pratiquer et d’affiner ses compétences motrices. L’art est également capable de véhiculer des idées et de transmettre des connaissances dans d’autres matières telles que les mathématiques, la lecture et l’écriture. Au-delà de ça, s’exprimer à travers l’art peut renforcer la confiance en soi et encourager la pensée novatrice et indépendante, tout en encourageant les jeunes à maîtriser leur monde et à comprendre les émotions qu’ils ressentent.

Le temps que j’ai passé à réaliser des ateliers artistiques auprès des jeunes de Casa Segura m’a beaucoup aidée comprendre ce processus et à comprendre combien nos cerveaux fonctionnent différemment.

Les ateliers ont généralement démarré avec beaucoup d’énergie, parfois moins. Au début, il s’agissait pour les élèves de terminer le projet le plus rapidement possible et de le réaliser très simplement, en n’utilisant qu’une couleur et en laissant beaucoup d’espace vide. Au fur et à mesure que les ateliers s’enchaînaient, je souhaitais voir les étudiants consacrer un peu plus de temps à leurs projets. J’ai donc commencé à leur donner plus de couleurs à utiliser et plus d’objets à dessiner. J’ai commencé à voir une différence dans leur investissement. Ce n’était plus une question de rapidité, pour pouvoir enchaîner sur un nouveau dessin.

Au cours des derniers ateliers, certains élèves ont réalisé 3 à 6 versions différentes à partir des mêmes consignes. J’ai véritablement été surprise par ces étudiants. Leur volonté d’apprendre était admirable et à leur tour, ils m’ont guidée, me montrant différentes manières d’exécuter des consignes d’une autre manière que celle que j’avais envisagée. C’était pour moi un rappel : il n’existe pas de «bonne» façon de faire de l’art.

Les étudiants de Casa Segura ont fait preuve d’un grand intérêt et de détermination. Je pense que le projet le plus mémorable a été celui pour lequel j’ai demandé à mes étudiants de dessiner 100 chaussures. Ils ont été choqués. La bouche ouverte, dans le déni. Mais je leur ai assuré que oui, je voulais bien qu’ils dessinent 100 chaussures, toutes différentes.

Bien qu’un seul étudiant ait réellement terminé les cent chaussures, cet atelier s’est avéré être l’un des meilleurs. J’ai vu deux étudiants travailler ensemble en se concentrant vraiment sur la forme de chaque chaussure, tandis qu’une autre, l’une des plus jeunes, m’a fait prendre sa main et dessiner des formes simples pour me repousser ensuite pour le faire elle-même. Trois élèves ont rejeté la consigne et ont dessiné des tongs avec des motifs colorés.

J’espère que ces cours se poursuivront et se développeront dans d’autres matières. L’art est le point de départ idéal pour enseigner. L’art peut être utilisé pour enseigner les mathématiques, le langage, la santé en matière de reproduction, l’environnement et de nombreux autres sujets cruciaux pour l’esprit des jeunes.

This article was posted in Uncategorized @fr and tagged , , , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post.Both comments and trackbacks are closed.

Find us on Facebook