SB

Les Oiseaux de la Réserve Aquicuana


Les 20,000 hectares de la Réserve Aquicuana est le foyer de nombreuses espèces de la flore et faune de l’Amazonie. Cela inclut les espèces en danger que sont le Grallaire oreillarde (endémique de Riberalta, Bolivie, et enregistré à plusieurs endroits de la Réserve) et le Toucan A Bec Rouge, ainsi que 4 espèces d’Ara.

Les premières recherches ont menés à 339 oiseaux présents dans la réserve et enregistrés à moins d’une heure de Pisatahua, y compris certains oiseaux qui n’avaient jamais été vu dans le département du Beni. Avec l’aide de volontaires et chercheurs internationaux et locaux, nous espérons pouvoir ajouter des espèces à la liste – nous estimons arriver à plus de 350 espèces d’oiseaux au total.

Pour voir la liste complète des oiseaux enregistrés, veuillez cliquer ici.

Grâce à la densité des espèces et la varité des habitats, y compris le lac et ses alentours marécageux et de vase (et pendant la saison des pluies, une forêt inondée), ainsi que les différents sentiers de randonnées dans la forêt tropicale primaire, la Réserve est l’endroit idéal pour l’observation d’oiseaux et d’animaux et unique en Bolivie.

Ortalide maillée (Ortalis guttata)
Cet oiseau est grand (50cm) butinant des fruits sur des branches basses, et il reste souvent en famille. Les parties supérieures sont principalement brunes, avec la tête et le cou plus grisâtres, avec une gorge rouge vif.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Héron Strié (Butorides striata)
Ce petit héron se nourrit dans les marais entourant le lac. Ne vous laissez pas berner par leur cou court et leur apparence courbée – lorsqu’ils se nourrissent, ils peuvent allonger leur cou remarquablement long.

Onoré Agami (Agamia agami)
Le plus coloré des hérons, avec son plumage vert sarcelle, bleu et rouge châtain. Il est généralement silencieux et solitaire, mais gardez un œil sur eux près du bord de l’eau.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Buse à tête Blanche (Busarellus nigricollis)
Cette buse, qui se nourrit principalement de poisson, aime être près de l’eau. Il est facilement identifiable par ses parties supérieures roux et son «collier» noir distinctif sous le cou..

Buse Ardoisée (Buteogallus schistaceus)
C’est un grand rapace avec des griffes de couleur rouge orangé et un bec crochu spécialement développé pour attraper des escargots. Cherchez-le en vol ou perché près de l’eau.

Jacana  Noir (Jacana jacana)
Ces habitants très répandus du lac ont le plumage brun châtain brillant sur le dos, le reste du corps étant bleu-noir lustré. Il a des ailes jaune clair visibles en vol. Ses juvéniles ont les parties inférieures d’un blanc pur et les parties supérieures brunes. 

Sterne à gros bec (Phaetusa simplex)
L’un des oiseaux d’eau les plus répandus sur le lac et capable de plongées spectaculaires, surtout pendant la saison sèche.

Ani des Palétuviers (Crotophaga major)
Cet oiseau bruyant et actif, avec le plus petit Ani à bec lisse, est l’un des plus faciles à repérer dans la réserve et à Riberalta, et se balade généralement entre les arbres en grands groupes. Leur large répertoire de sons comprend le croassement et les cris d’alarme.

Grand Ibijau (Nyctibius grandis)
Un oiseau à l’aspect étrangement célèbre, camouflé le jour perché sur des souches ou de hautes branches. Pour voir cet oiseau, le mieux est une promenade de nuit en bateau le long du lac, en scrutant les arbres pour y refléter les yeux où vous pourrez sûrement entendre son cri envoûtant.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Martin-Pêcheur à Ventre roux (Megaceryle torquata)
Le martin-pêcheur à ventre roux est le plus grand des martins-pêcheurs américains avec ses 38 cm. Recherchez également ses plus petits cousins, le martin-pêcheur vert et roux, le martin-pêcheur vert et le martin-pêcheur amazonique.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Barbacou Unicolore (Monasa nigrifrons)
Ce petit oiseau noir a un bec rouge épais. Vous pouvez l’apercevoir perché sur une branche, parfois par groupes.

Jacamar à queue rousse (Galbula ruficauda)
Cet oiseau alerte et actif peut ressembler à première vue à un grand colibri, avec ses parties supérieures vert brillant et son grand bec épais d’environ 5 cm. Ils sont uniquement insectivores et sont généralement repérés calmement en train de sortir de leur nid pour attraper les mouches.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Araçari à Oreillons Roux (Pteroglossus castanotis)
Ce toucan attrayant possède des parties inférieures jaunes avec une bande rouge-marron et une couleur marron sur le côté de la tête. Vous pouvez même le voir effectuer des acrobaties comme se suspendre à l’arrière d’un arbre pour obtenir des fruits.

Pic de Malherbe (Campephilus melanoleucos)
Il se distingue des autres oiseaux de type pics similaires par des marques faciales et par les lignes blanches au dos, qui se rejoignent pour former un «V»..

Pic Ouentou (Dryocopus lineatus)
Gardez un œil sur ce magnifique pic plongeant à travers les arbres, souvent avec son compagnon en remorque. La réserve d’Aquicuana abrite deux des plus grands pics de Bolivie – les pics Ouentou et Pic de Malherbe.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Macagua rieur (Herpetotheres cachinnans)
Comme son nom l’indique, son appel consiste en une série de hurlements retentissants. Aussi connu comme un macagua serpent, ce macagua se nourrit de serpents venimeux et non venimeux.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Pione à tête Bleue (Pionus menstruus)
Ce perroquet est un résident commun dans la réserve avec 13 autres espèces de perroquets. Sa tête de couleur bleue facilite l’identification.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Scarlet Macaw (Ara macao)
L’emblématique Ara rouge est l’une des 4 grandes espèces d’Ara trouvées dans la réserve. Ne manquez pas ses magnifiques couleurs rouge, bleu et jaune en vol.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Grallaire Oreillarde (Hylopezus auricularis)
La Grallaire Oreillarde est un oiseau rare endémique de Riberalta et de ses environs en Amazonie bolivienne. Elle est classée comme «vulnérable» (selon l’IUCN – L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature) en raison de son aire de répartition limitée et de la dégradation de son habitat. La réserve d’Aquicuana est l’un des rares endroits où elles peuvent être trouvées et constitue probablement leur seul habitat protégé légalement – elle a été enregistrée à plusieurs endroits distincts dans la réserve. Elle porte un « masque » brun foncé autour des yeux sous une calotte grise à gorge striée et aux parties supérieures brun olive. Il est souvent plus facile de l’entendre que de le voir grâce à ses vocalisations distinctives.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)

Moucherolle Modeste (Sublegatus modestus)
Cette moucherolle de taille moyenne est un résident de la réserve. Il a les parties supérieures de couleur brun grisâtre et les parties inférieures jaunes avec une poitrine grise.

Manakin à Queue Barrée (Pipra fasciicauda)
Ce petit oiseau adorable a un plumage distinctif rouge orangé et une calotte rouge vif. Comme beaucoup d’autres oiseaux, la femelle a le plumage plus terne et est vert olive et jaune.
(Photo credit: Vincent Vos/CC BY-NC)